Retraite complémentaire

Retraite complémentaire

Retraite complémentaire

La retraite complémentaire est une retraite additionnelle à celle de base des employés de la CNAV (la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse). Son objectif est de permettre aux salariés d’accroitre leur pension. Il y a des conditions pour en bénéficier. Un mode de calcul détermine le montant alloué.

 L’objet de la retraite complémentaire

Par principe les cotisations des salariés en activité permettent le versement des pensions aux retraités. La retraite complémentaire permet d’assurer cet équilibre entre cotisants et retraités.

La cotisation des employés du privé sont versées auprès de la sécurité sociale ou la mutualité sociale agricole.

Pour la complémentaire des cadres, ils cotisent auprès de l’Arrco (Association pour le régime de retraite complémentaire) ou Agirc (Association générale des institutions de retraite des cadres).

Ce système a l’avantage d’assurer la succession des générations entre différents secteurs d’activité et le montant des pensions à percevoir. 

Le calcul du montant de la retraite complémentaire

Il y a deux tranches de calcul des droits. Pour la tranche A ce sont toutes les rémunérations inférieures à 1000 euros. Au delà de ce plafond c’est la tranche B.

Dans la première catégorie, la cotisation pour la complémentaire est de 4,5% de la cotisation réelle. Quant à la seconde, elle cotise 14% de sa cotisation de base.

L’ARRCO et l’AGIRC tiennent compte de certaines situations qui empêchent le salarié de cotiser pour ce régime. Il s’agit par exemple de congés de maternité, arrêt de travail pour maladie, accident de travail…

Les assurés peuvent aussi bénéficier de majorations de retraite complémentaire pour au moins trois enfants en charge.

Les conditions pour bénéficier de la retraite complémentaire

Il faut :

Avoir cessé son activité salariée ou ne plus percevoir une indemnité pour les périodes de chômage de maladie.

Avoir atteint l’âge pour qui est compris entre 65 et 67 ans en fonction sa catégorie.

Ou avoir totalisé la durée légale d’activité qui est fixée par décret,

ou encore avoir cotisé pendant au moins 55 ans.

Les démarches pour souscrire à la retraite complémentaire

Elles se font au moins quatre mois avant le départ à la retraite. Il suffit de :

Téléphoner au 0 820 200 189 et entrer en contact avec un conseiller. Aller sur http://www.retraitecomplementaire.fr/, cliquer sur « Demander sa retraite en ligne » et renseigner le formulaire. Prendre contact avec une agence Arrco ou Agirc si vous êtes cadre.

Pour les souscriptions en ligne la caisse enverra au retraité des documents à renseigner et à les lui retourner avec les pièces justificatives jointes.

Retraite complémentaire

Autres articles interessants :

Ce contenu a été publié dans Argent, Famille, Retraite, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *