Pension de réversion et pension alimentaire

Pension de réversion et pension alimentaire

Pension de réversion et pension alimentaire

La pension de réversion constitue une partie de la retraite de l’assuré allouée à son conjoint ou ex-conjoint après son décès ou sa disparition. Certains la confondent la pension alimentaire.

Elle s’obtient à la suite d’une demande en respectant certaines conditions d’âge et de revenu. Il a pour objectif de maintenir le niveau de vie du conjoint.

Les conditions

Trois conditions sont fixées par le régime de l’assurance vieillesse pour bénéficier de la pension de réversion :

Il faut avoir été marié avec l’assuré décédé. Si les ex-conjoints sont nombreux, la réversion à distribuer sera fonction de ce nombre et de la durée du mariage de chacun des conjoints.

L’âge minimum exigé pour prétendre à la pension de réversion varie en fonction de la date de naissance de l’ayant droit. Il est au minimum de 51 ans si l’assuré est décédé avant le 1er janvier 2009 et de 55 ans au moins pour un décès intervenu après le 1er janvier de la même année.

Le demandeur de la pension doit avoir des ressources limitées auxquelles viendra s’ajouter cette pension.

Le plafond exigé à cet effet est de 18 428,80 €/an pour un demandeur vivant seul et de 29 486,08 €/an en couple. Ces plafonds peuvent être ajustés si le SMIC horaire augmente.

Le mode de calcul

La pension de reversion dépend essentiellement des ressources de l’ayant-droit. Elle représente 54% de la base de retraite de l’assuré et peut être majorée de 10% par enfant selon le nombre d’enfants en charge (au moins 3).

De même, le demandeur peut bénéficier d’un supplément de 91,12 €  dans les cas suivants :

  • Agé de moins de 65 ans,
  • Ayant un enfant à charge,
  • Ne touche pas de retraite personnelle.

    Pension de réversion et pension alimentaire

    Pension de réversion et pension alimentaire

 

Autres articles interessants :

Ce contenu a été publié dans Argent, Famille, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Pension de réversion et pension alimentaire

  1. bei dit :

    vous demande si une personne touche une pension de reversions, si cette personne veut se remarier en sachant que le futur conjoint e , ne perçoit aucun revenus et aide
    est ce que la pension de reversions est supprimé.

  2. BONLARRON Elisabeth dit :

    Bonjour,

    C’est en désespoir de cause que je vous contacte aujourd’hui. Il est impossible de vous joindre par téléphone.
    En effet depuis le décès de mon mari le 24 novembre 2014 j’ai fait auprès de ma conseillère CARSAT la demande de réversion que j’ai déposée auprès d’elle le 19 décembre. Cela fait 4 mois 1/2 que je n’ai rien touché, car il manque de votre organisme le décompte de cette pension de réversion qui bloque tout.
    Vous comprenez bien que je ne peu plus faire façe à toutes les charges qui sont pour le moment les mêmes.
    je vous remercie de bien vouloir faire le necessaire pour débloquer la situation.
    références du dossier de mon mari __

    BONLARRON Roger CI-C-1138560-3

    A vous lire Mme BONLARRON Elisabeth

  3. lenerand thierry dit :

    bonjour
    je comprend pas!je ne reçois plus votre magazine depuis 1 an et cette année je n’ai pas reçu de bulletin annuel
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *