Médicaments non remboursés 2012

Médicaments non remboursés 2012

Médicaments non remboursés 2012

Le budget de la Sécurité Sociale étant limité, une évaluation a lieu tous les 5 ans pour juger de la prise en compte ou du maintien d’un médicament dans le système de l’assurance maladie.

Le rôle de la Haute Autorité de Santé (HAS)

La Haute Autorité de Santé est une structure publique indépendante qui statut sur les questions liées à la santé. Sur sollicitation du Ministère français de la santé, elle étudie le Service Médical Rendu (SMR) des médicaments.

Cet organisme réputé pour sa transparence, examine l’aptitude d’un médicament à demeurer dans le régime de l’assurance maladie (Sécurité Sociale). La sortie d’un médicament favorise l’entrée d’un autre, jugé plus performant.

Les critères du HAS

3 critères principaux déterminent le SMR d’un médicament :

–          La nature et la gravité de la maladie traitée

–          L’efficacité et les effets secondaires

–          La possibilité de trouver des médicaments de substitution

Les avantages de l’arbitrage

La sélection opérée par la HAS favorise l’émergence de soins de qualité ; car les médicaments dont l’efficacité est minime sont écartés. Les laboratoires ont intérêt à s’inscrire dans une démarche qualité pour éviter que leurs produits ne soient disqualifiés.

Du reste, la réputation d’un médicament est entamée lorsqu’il sort du système de l’assurance maladie. Il sera de moins en moins conseillé donc de moins en moins vendu.

Les médicaments non remboursés au titre de l’année 2012

Le Ministère de la santé a publié 28 médicaments qui sortent de l’assurance maladie en 2012. Il s’agit de :

DAKIN COOPER STABILISE, flacon de 500 ml, CORTISAL crème, COLPOSEPTINE, CELESTAMINE, CELANCE, BONVIVA, ALODONT, GIVALEX et GLYCO-THYMOLINE 55, LUMIRELAX, HEXAQUINE, QUININE VITAMINE C et OKIMUS, FONZILANE et ses génériques, FONLIPOL, FARLUTAL, DIDRONEL 400 et 200 mg et leurs génériques, STRUCTUM, RHINOTROPHYL, solution pour pulvérisation nasale, PROCTOLOG et TITANOREINE, OSSOPAN 600 mg, NIZORAL, NEXEN et ses génériques, MYOLASTAN 50 mg et ses génériques, NALCRON et INTERCRON.

Médicaments non remboursés 2012

Autres articles interessants :

Ce contenu a été publié dans Argent, Santé, Sécurité Sociale, Social, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *